Comment lire une partition ?

20. septembre 2021 Musiques 0
Comment lire une partition ?

Dans la musique, il est important de savoir lire une partition pour reprendre un morceau avec exactitude, mais également d’en écrire une pour immortaliser son œuvre dans le temps. Ainsi, d’autres artistes interprètes pourront reprendre l’art musical, dont le principal auteur pourrait ne plus exister parmi les vivants. Une partition se lit comme un livre. La lecture se fait alors de gauche à droit et de haut en bas. Les notes qui se trouvent l’une au-dessus de l’autre sont à jouer en même temps. Généralement, deux grilles sont superposées. Ainsi, la portée supérieure est à jouer avec la main droite, tandis que celle de la partie inférieure avec la main gauche.

Les notes

Dans la musique, il existe principalement 7 notes :

  • Do – C
  • Re – D
  • Mi – E
  • Fa – F
  • Sol – G

Entre chaque note, il y a 1 ton. Exceptionnellement, le passage entre Si – Do et Mi – Fa, c’est la valeur d’un demi-ton qui les espace. Entre chaque ton, on peut ajouter un dièse pour augmenter d’un demi-ton, tandis qu’on rajoute un bémol pour descendre d’une valeur. Évidemment, cela n’est pas nécessaire pour la valeur entre Si – Do et Mi – Fa.

Le Solfège est l’écriture universelle dans laquelle on peut écrire une composition et toutes sortes de morceaux de différents instruments. Toutefois, en guitare, on a deux choix. On peut alors opter pour la tablature.

Le rythme

La signature rythmique permet de connaitre le nombre de temps par mesure à jouer, ainsi que la durée d’un temps. Elle est constituée de deux chiffres en début de partition. Ces chiffres sont superposés (tout à gauche). Le chiffre en dessus indique le nombre, tandis que celui du bas la durée. À titre d’exemple, une mesure de 8/4 en début de portée veut dire que le morceau compte 8 temps par mesure, et qu’un temps correspond à une noire. Dans le solfège, le chiffre 4 est conventionnellement attribué au chiffre 4).

Valeur de note :

  • 1 ronde = 4 temps
  • 1 blanche = 2 temps
  • 1 noire = 1 temps
  • 1 croche = ½ temps
  • Double croche = ¼ temps
  • Triple croche = 1/8 temps
  • Quadruple croche = 1/16 temps

Il est indispensable de connaitre les signes pour pouvoir connaitre la durée de jeu. Dans la pratique et sur une guitare, par exemple, 1 ronde est l’équivalent d’une frappe sur la durée d’une note. Si l’on a  4 noires, cela veut dire qu’il faut frapper la note 4 fois durant l’intervalle de temps de jeu de la note. Comme on a pu le constater, 4 noires sont l’équivalent d’une ronde en matière de temps de mesure de la note. C’est alors le nombre de frappes qui va faire la différence.

Les silences

Dans une partition, les moments de silences sont également mentionnés. Ils sont signalés par qui concorde avec une certaine durée durant laquelle le musicien doit arrêter de jouer. Dans la pratique, il suffit de couper le son en relâchant les touches jouées. Pour le vocal, il suffit d’arrêter de chanter. En matière de silence dans une partition, on parle alors de :

  • Bâton de pause
  • Pause = une mesure complète (une ronde donc)
  • Demi-pause = une blanche
  • Soupir =  une noire

Savoir lire une partition trouve tout son intérêt lorsqu’on veut faire une reprise et qu’on va dans un endroit comme un Studio musique Paris pour faire un enregistrement.

 

Aimer notre article et suivez-nous: