La place du violon dans le jazz

24. avril 2020 Musiques 0
La place du violon dans le jazz

Si l’on retrouve le plus souvent le violon dans des musiques classiques, il s’est introduit progressivement dans le monde du jazz. Bien que ce noble instrument se montre plus discret par rapport aux autres instruments à cordes comme la guitare, il peut jouer un rôle particulièrement appréciable dans le jazz.

Petite historique du violon

Le violon se fait jour en Italie au XVIe siècle. Il doit ses caractéristiques à quatre principaux instruments à cordes, notamment la vièle, le ravanastron, le rebec et la viole de bras. Autrefois, on dansait au violon, il était plutôt joué pour créer une ambiance festive. Au fur et à mesure que le temps passait, il est devenu très populaire jusqu’en Europe. Depuis lors, il commence à se répandre dans le monde entier, et devient même un instrument de prédilection pour la majorité des virtuoses. Compositeurs et interprètes viennent alors à s’intéresser à cet instrument de musique à sonorité exceptionnelle. Débutant avec quelques coups d’archet sur les cordes, d’illustres compositeurs comme Bach et Mozart ont joué du violon. Nombreux sont ceux qui ont écrit des musiques pour violon : des concertos, des morceaux symphoniques, etc. S’il irrigue surtout les musiques classiques, le violon est entré dans l’univers du jazz en 1930 grâce à la formation du jazz manouche.

Le violon dans le jazz, quelle place occupe-t-il ?

Le violon dans un swing de jazz, qui aurait pensé à cela ? Les virtuoses, bien sûr ! Parmi les plus célèbres violonistes de jazz, on peut citer :

  • Stéphane Grappelli ;
  • Jean-Luc Ponty ;
  • Didier Lockwood ;
  • Michel Warlop ;
  • Joe Venuti ;
  • Eddie South.

Tous ces musiciens qui ont choisi le violon jazz s’avèrent maîtriser cet art et cela séduit tous les amoureux du jazz, ce qui est peut-être l’origine de l’engouement de ces nombreux violonistes de jazz d’aujourd’hui pour le violon jazz. Ils ont exploité toutes les possibilités offertes par cet instrument à cordes frottées. Plutôt que d’en jouer dans une musique classique, on peut improviser avec du violon selon ses talents, mais surtout selon ses sentiments. Par rapport au violon classique, le violon jazz requiert encore plus de techniques, de patience et de forte motivation. S’harmonisant parfaitement avec le piano, le saxophone, la guitare, la contrebasse et autres instruments dans l’orchestre du jazz, le violon est propice à de belles improvisations.

Apprendre le violon jazz

Ces violonistes de jazz de grand renom n’en seraient pas arrivés là sans exercices acharnés. Avant de se spécialiser dans le jazz, il faut déjà débuter par l’apprentissage approfondi du violon. Sur des sites comme violon.com, il existe plusieurs conseils et astuces qui pourront vous aider si vous êtes encore un amateur. Maîtriser un instrument de musique nécessite de se procurer l’instrument en question. Vous allez retrouver sur ce site plusieurs modèles de violon sans oublier les accessoires rattachés si vous en avez besoin. Une fois que vous disposez d’un bon violon, vous aurez enfin la possibilité d’apprendre de mieux en mieux le violon, et par la suite le violon jazz. Il faudra passer par de nombreux exercices, car s’exercer régulièrement reste la seule méthode pour savoir jouer divinement bien d’un instrument de musique.

 

Aimer notre article et suivez-nous: